Bon Iver et The National lancent PEOPLE, une « plateforme de publication » musicale

People Apocalypse

On a tous connu ce moment d’extase quand on se balade sur Internet de trouver une gemme, un truc génial, une pépitas que l’on regarde avec plein d’émerveillement. C’est ce qui nous est arrivé hier soir : Il était minuit, minuit passé, et là on découvre PEOPLE, un site sur lequel on a fait une tendre nuit blanche.


Si tu lis ce message, c’est que tu veux nous copier/coller

C’est l’histoire d’un projet un peu fou. Quand deux patrons de la musique se rencontrent, ça fait soit des désastres, soit des coups de génie. PEOPLE fait partie de la seconde catégorie. Justin Vernon (a.k.a Bon Iver) et les frères Aaron et Bryce Dessner de The National ont créé une « plateforme de publication », selon leurs termes. Leur volonté n’est pas de rivaliser avec Spotify, iTunes ou tout autre plateforme de streaming, mais de créer un espace de création artistique, indépendant, libre et spontané. Tout ça dans une optique de favoriser la collaboration entre les artistes.

Apocalypse PEOPLELes frères Dessner et Justin Vernon au milieu

Love Lust

C’est donc un site, sur lequel des artistes postent leurs morceaux, aboutis ou non, sortis ou non, et sur lequel on les écoute. Jusque là, rien de bien révolutionnaire. Mais la plateforme est une véritable niche à pépites inconnues en tout genre. De l’électro au rap en passant par le folk, il y en a pour tous les goûts, et il est rare — à quelques exceptions près — de trouver un nom que l’on connait parmi la liste pléthorique des artistes.

L’une de nos découvertes

Derrière toi.

Le site, entièrement non monétisé, invite les artistes à publier leurs travaux gratuitement. Et notamment leurs morceaux inédits, qui n’ont pas été retenu pour la réalisation d’un album par exemple. Nous pouvons donc retrouver des albums entiers, totalement inédits, de Bon Iver ou de The National sur le site. Les artistes sont également conviés au festival PEOPLE qui aura lieu en août à Berlin. Un des concepts est qu’il n’y a pas de programme disponible pour le public, ainsi il ne sait jamais ce qu’il va voir et découvre de nouvelles choses.

En revanche, le site n’en est encore qu’à sa bêta. Et ça se voit : Mesdames et Messieurs, la rédaction est heureuse de décerner à PEOPLE, l’Apocalypse Award 2018 du site le plus DÉGUEULASSE (certains diraient avant-gardiste). Sérieusement, vivement que le projet soit abouti courant août pour ne plus avoir affaire avec ce site qui a nécessité 15 bonnes minutes d’incompréhension coite avant d’en saisir ses obscurs arcanes. Mais ne vous laissez pas surprendre par un a priori négatif et une fois passé la raideur désertique du site, un océan de découvertes s’offre à vous.

Mais comme on est plutôt cool à la rédaction, on a pas pu s’empêcher de vous faire une petite sélection de nos découvertes pour vous faciliter la navigation :

· David Chalmin – La Forêt des Ombres

· Big Red Machine (une formation composé de Aaron Dessner et Justin Vernon)

· Andrew Broder – Smoke Bandaids

· Naeem – Beeper Boyz

· Thom Green – Spectrum

· Night Stone – Phantom Quartz

· Awefekt – 141 Pictures


C’est du bon

PEOPLE, c’est par ici !