Huile d’Olive, Jeans boulistes et Course au fromage

Savoirs Inutiles 2 Apocalypse

Apocalypse vous propose comme chaque mois ses savoirs inutiles : des informations peu intéressantes sur des sujets à l’intérêt discutable, mais dont la nécessité apparaît incontestable après lecture. Alors que l’excitation footballistique bat son plein, penchons nous sur ce loisir aussi mystérieux qu’éreintant : parlons franc, parlons sport.


Pipe

La pratique sportive nécessite un certain nombre de prérequis à respecter. Les participants doivent être dans de bonnes conditions, de même que le terrain de l’événement sportif susnommé. La nutrition est aussi capitale, et cela, les habitants de Brockworth l’ont très bien compris. Il se tient ainsi dans cette ville chaque année la rituelle course au fromage de Cooper’s Hill, ce qui prouve bien que le fromage, n’en déplaise à Famine, est un mets après lequel on court. Dans cette petite ville anglaise se tient donc cet événement qui rassemble des participants du monde entier. Le principe est simple : une délicieuse tomme de Double Gloucester de sept livres est envoyée en roulant depuis le haut de la colline de Cooper, et les participants doivent la rattraper en dévalant la pente à toutes berzingues. La colline de Cooper n’étant bien sur que peu entretenue par les officiels de la compétition, la course cause de multiples blessures chaque année, et les ambulanciers de l’hôpital voisine sont donc les vrais héros de cette course, prêts à ramasser les chevilles foulées et les genoux brisés.


Pipe

La nourriture est donc le plus beau des trophées sportifs. Mais il s’agit aussi des besoins élémentaires du sportif lui-même, bien plus que les sommes mirobolantes que les sportifs professionnels brassent au grand dam des ennemis du ballons ronds et des billets verts. Le pragmatique Mohammed Sumaila l’a bien saisi, et en a fait une profession de foi. Ainsi, lors du précédent mercato d’été, ce footballeur ghanéen fut prêté par son club turque de Kütahyasport à leurs rivaux de Yörükalisport pour le montant astronomique de … dix litres d’huile d’olive. Et on ose dire qu’il n’y a plus de passion dans le football ! Du moins y’en a-t-il dans les condiment.

Pipe

Un aspect important dans le sport est le style. Si on excepte les coiffures de nombreux athlètes qui oscillent entre carrément douteux et proprement dégueulasse, il faut se faire beau pour se présenter aux yeux des supporters. C’est dans cette optique que la FFPJP, Fédération Française de Pétanque et de Jeu Provençal, a décidé d’interdire le port du jean bleu et/ou troué lors des compétitions officielles. Bien qu’inscrit dans le règlement de la pétanque française depuis 1990, ce décret n’entre en vigueur qu’aujourd’hui. Le motif : rendre ses lettres de noblesses à la pétanque, pour espérer en faire un sport olympique d’ici aux JO de Paris en 2024. Ce qui a fait grincer des dents bien des tireurs et des pointeurs, peu friands du short décathlon sur le boulodrome.

PIPE

Mais comment choisir les couleurs officielles des tenus et maillots. La question s’est posé en 1919 pour Henri Desgrange, fondateur du Tour de France. Désireux de mettre en valeur le vainqueur des éditions précédentes,, l’idée lui vint de son collaborateur Alphonse Baugé : celui-ci porterait dorénavant un maillot jaune, de la même couleur que les pages du magazine L’Auto, lecture favorite des deux compères cyclistes.

Et Jambe de bois

Mais l’habit ne fait pas toujours le moine, et le plus mauvais attaquant pourrait acheter les crampons les plus chers qu’il n’en deviendrait pas Messi. Abebe Bikila l’a prouvé au monde en 1960, en remportant le marathon olympique des Jeux de Rome en courant pieds nus. Ce soldat éthiopien battit ainsi le record du monde d’alors, et devint le premier athlète d’Afrique noire médaillée d’or aux jeux olympiques. Bikila poussera l’exploit sportif encore plus loin en remportant son second marathon olympique à Tokyo quatre ans plus tard, battant une nouvelle fois son propre record du monde, et ce quelques jours à peine après une crise d’appendicite. L’histoire se devant de garder un certain réalisme, Bikila portait cette fois-ci des baskets.