Le Vers-Sel – Les Fruits Confits

Apocalypse vous aide à prendre les bonnes décisions, là où il est parfois difficile de différencier le bien du mal. Il est de notre ressort de vous aider à faire les bons choix, même si cela peut nous attirer les foudres de certains. Nous sommes là pour rétablir la vérité, pour vous ouvrir les yeux sur des sujets brûlants. On jette des pavés dans la mare, on met des coups pieds dans la fourmilière : Zola a son « J’accuse », Apocalypse a son « Vers-Sel ».


 

Arrêtons de nous voiler la face, tout le monde déteste les fruits confits. Et si vous aimez vraiment les fruits confits, c’est que vous êtes un fruit confit, dans le fond.

Les fruits confits détiennent en leur sein les pires atrocités que l’être humain ait pu engendré. C’est aussi flasque que le bourrelet de cou de Bernard Mabille et aussi luisant que le front de Stallone. Aussi futile que l’intégrale Sharknado et aussi gerbant que Régine en une de Playboy.

Je vais essayer d’approfondir le fond de ma pensée : le fruit confit n’est ni bon ni mauvais. Le fruit confit est chiant. Les fruits de base, c’est pas fun, mais les fruits confits arrivent à être presque aussi ennuyeux que le dernier album des Arctic Monkeys. Le fruit confit est à la gastronomie ce que la Nouvelle Vague est au cinéma.

Selon une statistique récente, ceux qui ont l’audace d’appeler ces mets infâmes des « friandises » sont à 96% les mêmes qui répondent « un peu de tout » lorsque on leur demande le genre de musique qu’ils écoutent. T’écoute de la Polka sibérienne ? du Krautrock andalou ? du Tango malgache ? Non j’crois pas !

De manière générale tout ce qui est confit est synonyme de dégoût, mais il est cependant nécessaire d’émettre une certaine réserve à l’égard des tomates confites, qui sont pour le coup une véritable bénédiction culinaire. Vous me direz alors « Oui mais la tomate est un fruit, donc les tomates confites sont des fruits confits » et à cela je répondrai d’une habile claque dans la gueule.

Si un jour quelqu’un a l’insolence de vous proposer des fruits confits, sachez  adopter les bons réflexes. Une coudasse dans la mâchoire reste une alternative intéressante, mais à Apocalypse nous sommes des gentlemen. Et si vous l’êtes aussi, la méthode d’Eddy Murphy dans L’enfant Sacré du Tibet reste la plus viable pour paraitre élégant en société.

Tag(s) associé(s):