Structures – Interview Apocalypse

Le post-punk et la cold-wave reviennent à la mode depuis quelques temps. À Apocalypse ça tombe bien, on adore ça, mais force est de constater que parfois, on a l’impression d’entendre toujours le même morceau. L’organe vocal frêle, la basse noyée dans le chorus, les guitares brouillonnes, l’omniprésence de reverb… On arrive vite aux limites du genre. Et puis y’a Structures.

Les quatre garçons originaire d’Amiens nous apparaissent comme l’un des jeunes groupes les plus excitant de la scène actuelle. Car sur leur premier EP Long Life — à défaut de régurgiter sur disque leurs influences comme un gros clin d’oeil un peu vulgaire — la mixité des accointances musicales de la bande sont digérées et retranscrites avec une vraie envie d’apporter quelque chose de nouveau au genre.

Une voix caverneuse à la Total Control, un synthé qui crée une vraie mélodie dans les morceaux comme chez les suédois d’Agent Side Grinder, une envie de danser dans un état proche de la dépression comme dans She Past Away, de la pop désabusée comme chez DIIV, et surtout l’envie d’être novateur en faisant du post-punk en 2018.

Et être audacieux dans ce courant là, ça peut vite devenir casse-gueule : soit les groupes finissent dans des formations louches d’électro-indus, soit ils tombent dans l’ambiant ou le drone. Soyez rassuré, Structures n’est ni émo, ni chiant. L’audace se matérialise ici par des ritournelles moyen-orientales sur Pyramids et Arabian Knights Club, ou en assumant un côté pop plus lumineux sur Embassy par exemple.

Voila tant de critères qui nous font penser, premièrement que les quatre membres de Structures on devant eux un avenir radieux, et deuxièmement qu’ils était les candidats idéaux pour une interview Apocalypse des familles. Sur l’interview on ne s’est pas planté, espérons pour eux que sur la première affirmation on ait raison aussi.

 


 

Dernier Livre avant l’Apocalypse ?

Adrien : Patrick Dewaere, l’écorché de Christophe Carriere

Pierre : Charles Beckett – Fin de partie

Oscar : L’Éloge de la Fuite d’Henri Laborit, MDR

Marvin : Mon testament, pour les feignants, ça fait deux pages.

 

Dernier Disque avant la fin du monde ?

Adrien : Powerslave d’Iron Maiden, ou Carrion Crawler de Thee Oh Sees, un truc un peu énervé pour vivre le truc à fond sans pour autant peter les plombs… (aux écouteurs intra, parce que y’a sans doute trop de bruit pendant l’Apocalypse).

Pierre : Beat Pyramid de These New Puritans ou Harvest de Neil Young, le premier pour être chaud à courir, se battre et tout et tout, le deuxième si tu es plus du genre à accepter et que tu veux faire la paix avec toi même.

Oscar : La symphonie n°8 de Gustav Mahler parce que le final est à la hauteur de l’évènement, on pourrait bien crever après ça. En plus il finit jamais ce final, et on a pas vraiment envie que ça (la vie) finisse d’ailleurs.

Marvin : Ace of Spades de Motorhead parce que nique sa mère l’apocalypse, et plus sérieusement j’arrive pas à me décider entre Oshin de Diiv et Souvlaki de Slowdive.

 

Dernier Film avant la fin des temps ?

Adrien : 2012, c’était beaucoup trop de désillusion cette histoire, quand il s’est finalement rien passé, et aussi Les Nouveaux Sauvages pour que les gens se rappellent à quel point on était partis en vrille.

Pierre : Dead Man de Jim Jarmush ou Koyaanisqatsi, ou un truc de Terrence Malick.

Oscar : Franchement, si c’était la fin de toutes formes de vie sur terre et qu’on en était avertis, j’irais peut être me fourrer ailleurs qu’au ciné, quoique l’image de milliers de personne devant un écran de ciné pleine air pour une retranscription de la 8ème de Mahler avec la fin du monde en arrière plan ça doit pas être dégueulasse…

Marvin : Zoolander, avoir le look pour stopper l’apocalypse.

 

Dernier Jeu avant la fin du monde ?

Adrien : Tinder et le mille bornes.

Pierre : Une partie d’échecs contre moi-même.

Oscar : « VAS Y PUTAIN FAIS LA PASSE J’SUIS DÉMARQUÉ !!! boum ».

Marvin : Un 4.21 au Bar du Midi ou un cricket au Goodness avec des bières et des copains.

 

Dernier repas avant l’Apocalypse ?

Adrien : J’hésite entre quelque chose de très raffiné comme des sushis de bonne qualité, ou un putain de truc bien sale, genre un échantillon de tous les produits McDo, je regretterais sans doute de pas avoir cuisiné plus souvent d’ailleurs.

Pierre : Une Parmegiana.

Oscar : L’amour de ma vie.

Marvin : Un barbecue en famille, ou une Francesinha à Porto histoire d’affronter l’apocalypse en PLS.


 

Selon vous y’a-t-il des signes précurseurs de l’Apocalypse ?

Adrien : Je commence à perdre mes cheveux et ça c’est pas normal.

Pierre : Donald c’est clairement un signe qu’on a tous raté le ravissement non ? Enfin, la fin est proche là ? Il vient quand Jesus ?

Oscar : Nicolas Hulot qui se casse ?

Marvin : – Marvin est sans voix… –

 

L’Apocalypse serait mieux en compagnie de… ?

Adrien : Tous ceux qui croient en l’Apocalypse.

Pierre : Ma colloc, et cette fille qui me rend fébrile.

Oscar : L’amour de ma vie.

Marvin : Beaucoup d’alcool.


 

Pour vous l’Apocalypse ça ressemble à quoi ?

Adrien : C’est un truc hyper stylé, il fait chaud, y’a des gélatines oranges sur absolument toutes les lumières, ça se regarde à travers une caméra et ça bouge tout le temps, partout, à la Gaspar Noé, et il se passe toujours un truc là où on regarde, y’a des concerts du matin au soir au matin, ça s’arrête jamais, c’est une grosse soirée qui finit jamais (je viens de mater une vidéo sur les marathons de 48h où les gens dansent sans s’arrêter, ça pourrait aussi être ça, mais ça finit mal pour la plupart) en tout cas on se marre pendant l’Apocalypse.

Pierre : J’espère que ça ressemble à l’Apocalypse dans American Dad, c’est l’enfer mais avec un max de fun, un truc comme un film des années 80 avec Schwarzi qui doit pas mourir. Ça peut aussi être mon quotidien.

Oscar : C’est beau putain.

Marvin : La ligne 13.


 

Dernier tweet ou statut Facebook avant l’Apocalypse ?

Adrien : « Malgré les évènements, on préfère vous avertir qu’aucun concert n’est annulé, d’ailleurs vous pouvez toujours acheter l’EP ici : http://structuresfr.bandcamp.com/ »

Pierre : « I LIVED A LONG LIFE ! »

Oscar : Bah selfie devant, normal !

Marvin : « ^^’ »

 

Un dernier conseil à vos fans pour affronter l’Apocalypse dignement ?

Adrien : Laissez-vous faire, c’est peut-être génial (peut-être hyper nul aussi) mais dans tous les cas vous n’avez pas le choix.

Pierre : Accepte !

Oscar : Faites pleins de bisous partout.

Marvin : LONG LIFE à tous !

 

Que faudrait-il préserver de l’Apocalypse?

Adrien : Powerslave, parce que sinon je pourrais pas profiter de l’Apocalypse en l’écoutant, et aussi notre EP parce ça fait pas longtemps qu’il est sorti c’est con, et tous ceux qui nous écoutent, sinon ça sert plus à rien, et les chats aussi, qui deviendraient du coup des chats de l’apocalypse et ça c’est hyper stylé.

Pierre : Ma colloc, elle s’en sortira jamais…

Oscar : Tout non ? Enfin qui suis-je pour choisir qui rentrerait au salon le plus VIP qu’on aurait jamais vu ?

Marvin : Les Manchots de Humboldt.


 

Conquête, Guerre, Famine et Mort : Quel cavalier de l’Apocalypse seriez-vous ?

Adrien : Guerre, il parait que je m’énerve vite…

Pierre : Conquête, toujours à la recherche de quelque chose pour combler le vide.

Oscar : Je serais la conquête de la famine pour la mort de la guerre. Autrement dit la grève de la faim pour la paix.

Marvin : Le cavalier de La Mort, parce que c’est badass.


 

Vous pouvez retrouver Structures partout. Sur internet, sur scène, même dans votre salon (moyennant pécule bien sûr), mais on vous met tout les liens ici quand même :

Bandcamp
Youtube
Facebook
Soundcloud

Et en bonus, on vous rajoute une de leur performance live, essayez de les choper en tournée s’ils passent pas loin de chez vous !

Tag(s) associé(s):