Top 100 albums 2018 (Part. 2) – Apocalypse

Est-ce que l’objectivité existe vraiment ? Avec toute la bonne volonté du monde, le jugement de tout un chacun sera forcément altéré par son éducation, ses goûts, ses croyances. Alors évidemment que nous autres, Cavaliers de l’Apocalypse, essayons de tendre vers une certaine objectivité lorsque l’on décide d’ériger une telle liste, mais force est de constater que celle-ci est quand même vachement subjective.

On aime évidemment tous les albums qui constituent ce catalogue, on aurait même pu faire un top 150, mais sachant que le mastodonte qui vous attend plus bas va déjà refroidir pas mal de nos lecteurs, on a préféré le réduire à 100 et de ne garder que la substantifique moelle. Ce top est donc le reflet de tout ce qu’on a écouté au fil de l’année, et qu’on écoutera encore dans le futur. Si futur il y a.

Take a good scroll comme disent nos amis anglo-saxons, et découvrez ainsi ce qu’on pense être la crème musicale de cette année 2018. Tremble Topito, voici le Top 100 albums de l’Apocalypse.

Du numéro #75 au #51, si vous avez raté les précédents cliquez ici. La suite arrive, n’ayez craintes. 


Louis VI

Sugar like salt

Jazz-Rap

En emmagasinant des influences soul, jazz et r’n’b, ce premier album de Louis VI possède un réel charme. Suave et léger (sans pour autant être mielleux), Sugar Like Salt fait du bien à la scène rap actuelle, qui manque bien trop souvent de douceur.

15 Juin – Bandcamp

 



10LEC6

Bone Bame

Afro-Electro-Punk

On connaissait le label Ed Banger pour ses pointures French Touch comme Justice, Cassius, Sebastian ou Mr.Oizo (pour ne citer qu’eux). On connaissait moins le label pour s’aventurer vers des contrées afro-punk par contre. Et pourtant, il faudra maintenant compter sur 10LEC6 dans leurs rangs. Enfin un groupe qui ramène un peu d’extravagance dans les clubs.

9 Mars – Spotify

 



THE KVB

Only Now Forever

Cold-Soft-Wave

Toujours aussi glaçant, toujours aussi hypnotique, The KVB revient avec un nouvel album sombre et sobre. On retrouve évidemment tout ce qui faisait le charme des projets précédents : des mélodies envoûtantes sur des rythmiques binaires, des juxtapositions de nappes synthétiques jusqu’à l’excès et une réverbération des voix qui nous font penser que le duo enregistre probablement leurs vocalises dans les grottes de Lascaux. Mais des notes plus étincelantes, des voix plus claires et des beats plus pop viennent parsemer Only Now Forever, un album foisonnant et riche malgré une simplicité qui peut en refroidir quelques-uns à la première écoute.

12 Octobre – Bandcamp

 



Anderson .Paak

oxnard

Rap soulful

Après le carton de son précèdent album Malibu et les sorties remarquées avec son groupe NxWorries, l’attente autour d’Anderson .Paak était conséquente. La hype était présente. En alternant chant et rap sur des beats jamais en manque de groove, le californien à la voix éraillée se paye un casting 5 étoiles sur Oxnard : Kendrick, J. Cole, Snoop Dogg, Pusha T ou encore Q-Tip d’A Tribe Called Quest. Hip-Hop, disco, funk, soul, jazz, il y en a pour tous les goûts.

16 Novembre – Spotify

 



Go!zilla

Modern Jungle’s Prisoners

Psychedelic Fuzz

À la croisée des Pixies et des Oh Sees se cache, tapi dans l’ombre, le groupe italien Go!zilla. Comme le Kaijū le plus célèbre de tout les Kaijū, la bande balaye tout sur son passage. Torrent psychédélique, riffs massifs, Modern Jungle’s Prisoners est l’une des plus belles surprises de 2018.

28 Septembre – Bandcamp

 



spiritualized

And Nothing Hurt

Ballades envoutantes

Il y a des disques comme celui-là qui marquent par leur beauté. Ici, tout est lumineux, tout est amour. Le space rock de leur début parait loin maintenant, et fait place à des ballades envoûtantes, passionnées, mais toujours autant cosmiques. Gorgé de gospel et de pop-psyché, And Nothing Hurt brille dans le paysage rock anglo-saxon, et l’aura du groupe n’est pas prête de faiblir.

7 Septembre – Spotify

 



Jaye Jayle

No Trail and Other Unholy Paths

Americana Shamanesque

Avec une sorte de blues romantico-gothique tourmenté qu’un certain Nick Cave ne saurait bouder, Jaye Jayle – comme le laisse entendre le titre de l’album – continue de construire un univers sonore loin des sentiers battus. Entre americana synthétique et psychédélisme Lynchien, les morceaux marquent par leur intensité émotionnelle, et la voix grave, profonde de Patterson ensorcèle l’auditeur. Obsédant.

29 Juin – Bandcamp

 



Kikagaku Moyo

Masana Temples

Krautrock Psyché japonais

On a souvent un vision biaisée de la musique japonaise, occidentaux que nous sommes. On connait cette atrocité qu’est la J-Pop, on voit à peu près les musiques traditionnelles au koto, on arrive à cerner le jazz nippon, mais finalement on ne connait que très peu la scène rock psyché japonaise. Et pourtant depuis quelques années, celle-ci s’exporte de plus en plus dans nos contrées, pour notre plus grand plaisir. Sur Masana Temples, les compositions sont à la fois rigoureuses et complètement dénuées de toute structure. Les mélodies à la sitar et les voix apaisantes se confrontent aux guitares fuzz planantes, intemporelles. Un groupe à suivre de très près.

5 Octobre – Bandcamp

 



Messa

Feast for Water

Ambiant-Doom / Occult-jazz

Vous aimez le jazz obscur à la Bohren & Der Club of Gore ? Vous aimez le doom metal ? Vous aimez les ambiances drones occultes ? Vous aimerez Messa. Avec Feast for Water – concept album centré sur l’eau, ses symboles et ses rituels – le quatuor italien continue d’insuffler une bonne dose de modernité à un genre bien trop sédentaire.

6 Avril – Bandcamp

 



Blood Orange

Negro Swan

R&B Chillwave

Entre jazz, gospel et hip-hop, Blood Orange (Dev Hyves de son vrai nom) continue sur ce nouvel album à montrer toute l’étendue de son talent. Harmonieux et paisible, Negro Swan est cohérent dans sa douceur. Un album qu’il fait bon écouter sous sa couette.

24 Août – Bandcamp

 



Emma Ruth Rundle

On dark horses

Indie Rock austère

Une main de fer dans un gant de velours, l’amertume délivrée avec douceur. Emma Ruth Randle est une femme pleine de contraste. Avec sa voix fébrile, torturée, elle arrive à créer une atmosphère quasi-gothique qui embaume ses morceaux. Rien ne sert de s’étaler ici, on vous conseille plutôt d’aller écouter l’excellent podcast que l’ami Oslo a fait sur elle dans Face K.

14 Septembre – Bandcamp

 



Bodega

Endless Scroll

post-punk arty

Depuis leur passage explosif aux Trans Musicales de Rennes il y a quelques semaines, le nom Bodega est sur toutes les lèvres des programmateurs rock de France, toutes les colonnes des webzines indé et par conséquent dans toutes les oreilles mélomanes. À tous les fans de Gang of Four ou de LCD Soundsystem, ruez-vous sur Endless Scroll.

1 Juin – Bandcamp

 



BC Camplight

Deportation Blues

Pop trituré

Expatrié en Angleterre, l’américain a réussi à échapper à Trump, mais s’est vite fait rattraper par le vote anglais sur le Brexit. De ce fait, Deportation Blues cristallise ses pensées, ses doutes, sur les conséquences de cette décision. Ne vous fiez pas pour autant à cette description, ni à cette pochette digne d’un mauvais feuilleton noir, c’est tout l’inverse qui vous attend. Véritable génie maudit de la pop, BC rappelle par des aspects les Beach Boys époque Pet Sounds : une créativité hors des limites de temps et de genre. Farfelu, décomplexé, foutraque, l’album fourmille de digressions harmoniques remarquable.

24 Août- Spotify

 



Usé

Selflic

Chansons flingués

Dans le monde d’Usé, tout parait hostile. Les pianos sont désaccordés, les synthés dissonants, les guitares méconnaissables. Manifeste no-wave, on sombre au fil de ces 30 minutes dans une folie brutale. Tout parait irréel, impalpable. On vous conseille de vous y plonger, mais surtout de le voir en live, les performances scéniques du monsieur sont hallucinantes.

22 Juin – Bandcamp

 


 


oh sees

Smote Reverser

Heavy Garage Psyché

On ne présente plus Oh Sees tellement ces derniers ont bousculé le « garage game » ces dernières années. Même si la pochette (très belle au demeurant) fait plus penser à un album d’Iron Maiden, c’est bien un énième coup de force krautrock psyché que les californiens viennent de délivrer. Plus prog que les précédents disques, ce 21ème (vous avez bien lu) album ne se repose étonnamment pas sur ses lauriers. La créativité de ce groupe semble être intarissable.

17 Août – Bandcamp

 



polyphia

New Levels New Devils

Math-progressive-Trap-rock-metal-dubstep

On vous le dit de suite : c’est compliqué d’expliquer brièvement la musique de Polyphia. Si vous avez 2-3 heures devant vous, on peut toujours tenter de vous énumérer tous les genres musicaux qu’ils balayent, mais à la place on préfère vous dire d’écouter et vous faire votre propre avis.

12 Octobre – Spotify

 



Noname

Room 25

Rap du dimanche sous la couette

La reine de la délicatesse est de retour, et c’est une claque en gant de satin qu’elle nous fout sur la gueule. Figure discrète de la scène rap US, Noname est à Nicky Minaj ce que Desproges est à Bigard. En abordant des thèmes loin du bling-bling habituel (allant de ses difficultés à payer son loyer à la perte tardive de sa virginité), elle arrive aussi bien à faire rimer morning routine et considérations sur l’Amérique avec une poésie rare.

14 Septembre – Bandcamp

 



Tropical Fuck Storm

A Laughing Death in Meatspace

Nick Cave sous Peyolt

Avec un nom de groupe comme celui-là, on s’attendait pas à quelque chose de fin, autant sur le fond que sur la forme. À vrai dire, on avait peur de tomber sur un groupe de grindcore inécoutable, du coup on a pas écouté le disque à sa sortie. On s’est ensuite renseigné, et on a appris que c’était le nouveau projet de Gareth Liddiard et de Fiona Kitschin, de l’excellent groupe The Drones. Du coup on s’est empressé d’écouter. Et on a bien fait. Tropical Fuck Storm propose un rock frénétique grinçant complètement barré, avec un chant désabusé puissant, comme un Nick Cave qui n’aurait pas peur de s’écorcher les cordes vocales. C’est fou, c’est libre, c’est parfois dérangeant, c’est souvent habité.

4 Mai – Bandcamp

 



Sons of Kemet

Your Queen is a Reptile

Jazz féminsite

La volonté de Sons of Kemet (comprendre « fils de l’Afrique noire ») sur cet album est claire : (re)mettre en lumière 9 femmes historiques qui ont voué leur vie à combattre les discriminations. Your Queen is a Reptile contient donc 9 morceaux célébrant ces figures, souvent oubliées, de l’histoire de l’humanité. Activiste, abolitionniste, membre du Mouvement pour les droits civiques, militante anti-apartheid… Niveau musique, on se confronte à un jazz spirituel fourmillant de percussions tribales. Avec des faux airs de free jazz, l’exubérance des cuivres peut facilement indisposer cela dit, nous on adore.

30 Mars – Spotify

 



Black Salvation

Uncertainty is Bliss

Néo-Grunge psyché

Etant des grands fans du rock écorché des Wytches, on ne pouvait être que sensible face au charme envoutant de ce groupe allemand. Oscillant entre grunge rampant, blues psyché et hard rock sabbathien, Black Salvation est sans conteste un groupe à suivre de très près.

23 Mars – Bandcamp

 



Anna Von Hausswolff

Dead Magic

funeral folk

Rares sont les albums aussi cinématographiques que celui-ci. Les morceaux de la chanteuse et musicienne de Gothenburg ferait la bande originale idéale de pas mal de films, allant des délires de David Lynch aux films d’épouvantes. En mélangeant folk gothique, ambiant drone et musique expérimentale, Anna Von Hausswolff crée une atmosphère inquiétante, quasi-morbide (l’orgue omniprésent en est pour beaucoup), et détient l’une des voix les plus captivantes de ces dernières années.

2 Mars – Bandcamp

 



Marlowe

Marlowe

Abstract Hip-Hop Groovy

Un beatmaker de brio, un rappeur talentueux, et paf, ça ne fait pas de Chocapic, mais un super premier album. Et un super album que l’on a déjà chroniqué, il suffit de cliquer ici.

13 Juillet – Bandcamp

 



Shoefiti

Fill The Silence With Your Desires

Indie Noisy Rock

C’est l’une de nos plus belles découvertes de l’année. Comme quoi, ça a parfois du bon de se perdre sur Bandcamp. Adieu le rock manichéen ultra brutal ou sirupeux à en crever, place à Shoefiti. Ici, les ballades indie les plus duveteuses cachent toujours une certaine amertume. À l’inverse les gros riffs fuzzy pas en manque de larsen arrivent à casser des bouches avec délicatesse. Ça rappelle Sonic Youth, ça rappelle les années 90, 70 parfois, ça rappelle The National en plus dissonant, et ça vient de Paris. John Lennon disait que « Le rock français, c’est comme le vin anglais ». On lui répondra avec politesse, parce que c’était quand même un grand monsieur, qu’il pourra faire des commentaires sur la musique des autres le jour où il arrêtera d’écrire des chansons niaises et chiantes. Dans ta gueule Lennon.

19 Octobre – Bandcamp

 



Th Da Freak

The Hood

Slacker Rock

En se donnant des faux airs branleurs je-m’en-foutiste, le freak aux cheveux bleuâtre est en fait un acharné de travail. Avec 3 albums en 2018, le bordelais ne chôme pas. En ressuscitant la vibe 90’s de groupes comme Pavement ou Galaxie 500, The Hood est le petit bijou lo-fi qui manquait à la scène française. On vous invite à lire l’excellente chronique de Still in Rock à son sujet, qui rappelle à juste titre « que les nineties n’étaient pas qu’un passage« .

16 Février – Bandcamp

 



Dax J

Offending Public Morality

rave contestataire

Un an jour pour jour après sa condamnation pour avoir passé un morceau qui remixait l’appel à la prière musulmane dans un club tunisien, Dax J sort Offending Public Morality, après un lynchage public sur les réseaux, allant jusqu’à des menaces de mort. C’était donc attendu que ce nouvel album allait prendre une toute autre tournure émotionnelle que sur ses projets précédents. Urgence, extrême mélancolie, colère, hostilité. Le producteur londonien, techno à la base, se tourne musicalement désormais vers la culture rave en générale : jungle, drum’n’bass, trance, IDM… Veritable manifeste sonore, l’album sert au passage à dénoncer les injustices, le racisme et la violence de nos sociétés modernes à travers des BPM épileptiques et des samples de films assez explicites. 

6 Avril – Bandcamp

 


La suite arrive bientôt…

Tag(s) associé(s):