La Playlist #01 – Février 2019

La Playlist Apocalypse

T’a passé février dans une grotte ? T’étais peut-être en train de te préparer à la fin du monde qui sait. N’aie crainte, Apocalypse t’a fait une playlist : pas mal d’électro, du rock, un peu de rap et beaucoup de post-punk. En bref, 38 morceaux qu’il ne fallait pas louper ce mois-ci.


⬇️ La playlist en cliquant ici ⬇️

La Playlist #01

 

Quelques belles sorties ce mois-ci.
On commence avec le coup de coeur de ce mois-ci : N0V3L et son premier album du même nom, véritable pépite post-punk excentrique qui devrait plaire au fan de Talking Heads, Gang of Four, XTC et autres drôles du genre.
La découverte de ce mois : le groupe californien Dzr, leur premier album est grosse claque de post-punk gothique (une claque avec une mitaine en laine donc).

Côté électro, on retrouve le groupe espagnol Fatamorgana et sa synth-pop minimaliste, Folamour qui opère un virage trip-hop 90’s ultra mélodique, Charlotte Adigéry et Phillipi & Rodrigo, nouveaux arrivés sur l’excellent label de Soulwax, Christine qui fait son retour avec un album inégal dans l’ensemble, mais détenant tout de même son lot de pépites, Qual qui revient nous tabasser les oreilles avec ses morceaux techno-EBM, Miel de Montagne qui prouve encore une fois que c’est la version fun, décomplexée et joviale de Flavien Berger, Opale et ses ballades synthwave majestueuses, Weval qui, on l’espère, arrivera enfin à rendre la deep-house divertissante avec son album à venir, le come-back du plaisir avec Boy Harsher, L’IDM dansante de Bambounou, l’échappée en solo réussie et surprenante de Ben Shemie, chanteur de Suuns, Double Mixte qui chante en français sur des instrus pleine de synthés en tout genre, les rois underground de la synth-pop française Police des Moeurs qui viennent de sortir une compilation de tous leur travaux de 2011 à 2014, l’électro-pop tout en douceur de Homeshake et pour finir la sortie du projet commun d’Al’Tarba (qui était la toute première personne interviewée sur Apocalypse) et Senbeï, un album très bon, comme d’habitude avec ces deux là.

Côté rock, punk et autre musique de « sauvage » comme on dit, le retour tant attendu de 2 groupes adorés, j’ai nommé King Gizzard & The Lizzard Wizard et Sleaford Mods, le deuxième album sensible et élégant de Julia Jacklin, C’mon Tigre qui offre un voyage cosmique avec un jazz-rock sulfureux, la réapparition plus en forme que jamais de trois groupes français qu’on adore, Le Villejuif Underground, Frustration et The Psychotic Monks (que l’on peut retrouver dans nos colonnes en cliquant ici), le très bon nouvel album de Yak, Heavy Lungs avec leur EP Straight to CD costaud à souhait, le retour 4 ans après leur dernier album de la cold-wave enivrante de Corners, le post-punk nerveux de Bench Press, le garage-punk furieux de Pig Frenzy et de DITZ, et enfin quelques pépites underground dénichées pour la plupart sur Bandcamp, comme Future Punx, U-Bahn, Powerplant et Flat Worms.

Côté rap ça va aller vite : Freddie Gibbs et son flow incandescent reviennent sur une prod du toujours excellent Madlib, ainsi que la collab entre HEALTH et JpegMafia, un morceau qui peut autant plaire aux fans de Death Grips comme aux fans de Kanye West. Mention honorable au dernier morceau de Booba, personne en qui on avait fini par perdre espoir et qui (très) occasionnellement prouve qu’il lui en reste sous le manteau. À croire que ces histoires d’octogone lui on fait du bien.

Hésitez pas à nous faire des retours sur cette playlist de février, dites-nous si vous pensez qu’on a oublié un artiste, un morceau ce mois-ci. On se retrouve le mois prochain, pour encore plus de plaisir auditif.

 

Tag(s) associé(s):